CABINET DE PSYCHOTHERAPIE Laure ALAUZET Psychologue clinicienne CAPBRETON HENDAYE
CABINET DE PSYCHOTHERAPIELaure ALAUZETPsychologue clinicienneCAPBRETONHENDAYE

TIPI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il sagit d'une methode de régulation émotionelle trés efficace que je transmet rapidement à chaque patient.

 

La technique d'identification sensorielle des peurs inconscientes (TIPI) ou revécu sensoriel, est une approche pratique, simple, rapide et durablement efficace pour "déraciner" les peurs qui sont à l'origine de nombreux troubles persistants tels que : l'angoisse, l'irritabilité, les phobies, les inhibitions, et les états dépressifs.

 

Comment procède TIPI ?

La méthode est très simple : il s'agit de permettre à la personne de revivre sensoriellement ce qui, à un moment donné de sa vie, souvent très lointain, a engendré la peur.

 

Cette peur, inconsciente, oubliée, évitée, qui se manifeste, se réactive automatiquement face à certaines situations pour vous stopper dans votre élan, vous emplir d'angoisse, vous rendre furieux ou confus, vous donner envie de fuir, ou encore qui vous maintient depuis des mois dans un état dépressif.

 

 sensoriellement, et non pas émotionnellement, ni dans une analyse intellectuelle des causes, ni dans une savante manipulation pour remplacer ce qui vous fait souffrir par une forme de bien-être.

 

C'est cela qui différencie TIPI des autres approches que j'ai pratiquées ou rencontrées. Ici, nul besoin de comprendre ce qui est revécu sensoriellement

 

Une technique radicale !

le TIPI n'apporte pas une amélioration, elle supprime définitivement (avec le recul que nous avons) les manifestations des peurs inconscientes, non pas en les masquant et encore moins en les contrôlant mais en agissant à la source corporelle de ces peurs.

 

Finalement, l'hypothèse à faire est de supposer que ce qui est "revécu" n'avait en fait jamais été vécu, du moins sans peur. La peur s'est toujours interposée comme pour mettre une distance entre le vécu corporel et l'être. Ainsi le fait de revivre, mais surtout de vivre consciemment ce que le corps cherche à vivre depuis le début, depuis que la peur s'est présentée, permet de ne pas avoir à y revenir.

Une fois "l'événement traumatique*" vécu, il n'y a plus aucune manifestation symptomatique de la peur qui provoquait angoisse, colère, inhibition ou qui maintenait dans un état dépressif. La peur n'est définitivement plus active.

 

CABINET CAPBRETON

4 avenue georges Clémenceau

40130 CAPBRETON

 

LUNDI/MARDI/JEUDI

9h-19h

 

 

CABINET HENDAYE

Centre de psychotrauma- schémas et résilience

55 Bd du maréchal Leclerc

64700 HENDAYE

 

VENDREDI 10h-18h

 

 

CONTACT

06 95 06 71 38

alauzet.laure@hotmail.fr

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CABINET DE PSYCHOLOGIE